​Célia Sapart

Auteure et initiatrice du projet

Célia est climatologue et glaciologue polaire au Laboratoire de glaciologie de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Elle est passionnée par les pôles de longue date et a eu la chance de les découvrir à travers de nombreuses missions sur le terrain en Arctique et en Antarctique.
Après 12 ans de recherche sur le climat et les pôles en Belgique et aux Pays-Bas, elle dédie aujourd’hui une grande partie de son temps à vulgariser et à communiquer sur la problématique des changements climatiques auprès du plus grand nombre. Son but est de sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’urgence climatique de manière positive et en mettant en avant les solutions qui existent à tous les niveaux de notre société. « La clé est d’amener les citoyens au cœur du débat afin de leur faire comprendre le rôle essentiel qu’ils peuvent jouer dans la lutte contre les changements climatiques ». Depuis plus de 15 ans, Célia organise des conférences et ateliers sur le sujet en milieu scolaire et associatif, mais également en entreprise et auprès des politiciens. Depuis longtemps, ce projet d’écrire un livre pour enfants lui trotte dans la tête. A travers ce projet, elle souhaite faire découvrir les beautés des pôles aux plus jeunes, mais aussi la dure réalité de ce qui s’y passe du fait du réchauffement. Cela a été rendu possible grâce à deux prix qu’elle a obtenus en 2018 : le Crédit Impulsion Communication Recherche de l’ULB et le Prix du CEPULB (Université Inter-Ages).

Ses études

Célia a étudié les sciences de l’environnement, l’océanographie et la climatologie en France, à l’Université de Bordeaux, à l’Université d’East Anglia au Royaume-Uni, ainsi qu’aux Etats-Unis, à l’Université d’Alaska Fairbanks. Puis, elle a obtenu son Doctorat au Laboratoire de Recherches Marines et Atmosphériques d’Utrecht (Pays-Bas).

Ses Recherches

Il est essentiel de pouvoir prédire les climats futurs afin de réussir à s’y adapter ! Mais cela n’est pas simple, car, pour prédire le climat, il faut d’abord savoir comment vont évoluer les émissions de gaz à effet de serre. On parle beaucoup des émissions causées par l’activité humaine, mais il existe aussi des émissions naturelles, comme les pergélisols qui sont des sols gelés de manière permanente, surtout présents dans le Grand Nord. Quand ces sols fondent, ils émettent des gaz à effet de serre qui sont difficiles à quantifier. Célia tente de comprendre et de quantifier ces émissions provenant de régions recouvertes de glace. Dans ce cadre, elle a participé à de nombreuses missions polaires dans le Grand Nord, mais également en Antarctique (Pôle Sud). Elle a notamment participé à un grand programme international de forage glaciaire au sommet du Groenland en 2009, puis elle a traversé l’Océan Arctique en brise-glace en 2014 et l’Océan Austral (Pôle Sud) en 2017.

Voici deux vidéos relatant ses deux dernières expéditions :