Sol a la parole
CELIA_SAPART_SOLAUPOLENORD
Photo 2
SOL_GLACIOL

Sol au pole Nord

Le pôle Nord est le point le plus au Nord de notre planète. Il se trouve au milieu de l’Océan Arctique qui est partiellement recouvert de banquise et qui est bordé notamment par la Sibérie, l’Alaska, le Canada, le Groenland et les pays scandinaves. Toutes ces régions forment l’Arctique ou le Grand Nord et elles sont, à l’origine, en grande partie recouverte de différents types de glace : la banquise, le pergélisol, les glaciers et les calottes glaciaires.
Aujourd’hui le Grand Nord est la région du monde qui est la plus touchée par les changements climatiques. Elle se réchauffe très rapidement ce qui fait fondre ses glaces. Cela a de nombreuses conséquences, dont la montée du niveau de la mer et d’importantes perturbations du climat et de la météo mondial.
Ce livre raconte le voyage de Sol, un petit rayon de soleil qui s’est retrouvé piégé au Pôle Nord du fait de la fonte de la banquise. A travers ses rencontres et les paysages qu’il découvre, Sol va se rendre compte de l’ampleur des changements climatiques et il va vite comprendre qu’il est désormais piégé sur Terre, car des gaz à effet de serre l’empêchent de retourner vers l’espace. Grâce à l’aide du Professeur Glaciol, il envoie alors un message aux enfants du monde pour leur demander de l’aide afin de trouver des solutions pour qu’il puisse rentrer chez lui.

Le Livre


Chaque année, le soleil attend avec impatience le printemps pour envoyer ces plus beaux rayons sur le Pôle Nord. Il éclaire ces régions qui ne connaissent pas la nuit durant l’été et ses rayons profitent de ce terrain de jeu pour rebondir sur la glace et faire des milliers d’aller-retour entre le Soleil et la Terre. Sol est l’un deux. Il s’amuse pendant des mois à rebondir sur la banquise jusqu’au jour où à sa grande stupeur la glace a disparu. Il tombe alors dans l’océan et se trouve emporté par les courants marins: c’est le début d’un grand voyage. A travers ses rencontres et les paysages qu’il découvre, Sol va découvrir l’ampleur des changements climatiques et il va vite comprendre qu’il est désormais piégé sur Terre car des gaz à effet de serre l’empêchent de retourner vers l’espace. Grâce à l’aide du Professeur Glaciol, il envoie alors un message aux enfants du monde pour leur demander de l’aide afin de trouver des solutions pour qu’il puisse rentrer chez lui.

Quelques faits scientifiques

Le Pôle Nord est la région du monde qui se réchauffe le plus rapidement.
Les changements climatiques affectent le Grand Nord de manière plus intense et plus abrupte que le reste du monde. Une des raisons qui explique ce phénomène est la fonte des glaces, notamment de la banquise. Effectivement, la glace est blanche et elle reflète donc les rayons du soleil. Quand celle-ci fond, les rayons du soleil arrivent directement sur l’océan, qui lui est bleu foncé. Les couleurs foncées reflètent très peu les rayons du soleil, mais au contraire elles absorbent leur chaleur, ce qui entraîne donc un réchauffement de l’Océan Arctique et d’importantes perturbations au niveau des courants marins, de la météo et du climat mondial.

En 50 ans, la banquise du Pôle Nord à perdu plus de la moitié de sa surface

Lors des chutes de température hivernale et sous l’effet de forts vents, les eaux de surface des océans gèlent pour former des plates-formes flottantes de glace qui se consolident et s’épaississent durant l’hiver. Cette glace de mer qui flotte à la surface de l’eau est communément appelée : la banquise. Celle-ci peut être saisonnière, c’est-à-dire qu’elle fond chaque été, ou pérenne, dans ce cas-ci, son épaisseur peut atteindre environ 3m. Du fait des changements climatiques, cette banquise fond très rapidement. Cela perturbe les courants marins et affecte le climat et la météo à très grande échelle.

Jusqu’à 3km d’épaisseur de glace recouvre le Groenland. Cette glace fond très vite et fait monter le niveau de la mer mondial.

Les calottes glaciaires représentent d’immenses étendues de glace continentale. Elles se sont formées, comme les autres glaciers, du fait de l’accumulation de précipitations neigeuses durant des milliers (voire des millions) d’années. La calotte du Groenland mesure plusieurs kilomètres d’épaisseur (environ 3km) à son sommet et s’écoule en direction des côtes où elle se fracture pour former des icebergs. Cet apport d’eau continentale vers l’océan fait monter le niveau de la mer.
Les populations du Pôle Nord habitent sur un sol gelé, le permafrost.Sa fonte détruit les habitations et les routes, et force les habitants à migrer.
Les pergélisols sont des sols gelés de manière permanente au moins deux ans consécutifs. Ils recouvrent près de 25% de l’hémisphère nord au niveau des sommets alpins, mais surtout dans les régions du Grand Nord. Ces sols renferment de gigantesques quantités de carbone et peuvent atteindre des centaines de mètres de profondeur. Du fait des changements climatiques, ces pergélisols fondent et forment des marécages et des lacs qui représentent d’importantes sources de gaz à effet de serre comme le méthane et le dioxyde de carbone. Ces gaz vont donc renforcer encore d’avantage le réchauffement climatique. Outre son effet sur le climat, la fonte des pergélisols entraîne également d’importants dégâts matériels au niveau des routes, des habitations et autres infrastructures.

Présentation du Professeur Glaciol

A la fin de son voyage, c’est au sommet du Groenland que Sol rencontre le Professeur Glaciol, un fameux glaciologue qui a voué sa vie à l’étude et à la protection des glaces dans les pôles. Il explique à Sol qu’il est désormais piégé sur Terre, car les gaz à effet de serre ne le laisseront pas repartir chez lui, mais il est prêt à l’aider. Le personnage du Professeur Glaciol a été inspiré par le Professeur Jean-Louis Tison, un fameux homme de terrain et glaciologue belge qui a passé des années de sa vie dans les pôles à tenter de mieux comprendre les processus qui se passent dans la banquise et à la base des calottes glaciaires et comment les changements climatiques affectent ces environnements. Au-delà de sa recherche, il a également enseigné la glaciologie à plusieurs générations d’étudiants et représenté la Belgique dans de nombreux projets polaires internationaux.

Les Auteures

CELIA SAPART
Climatologue, glaciologue
KARO PAUWELS Illustratrice, graphiste